Note explicative : le Chat et le Python

chat-et-pythonJe change de style de rédaction à travers cette publication : entre le théâtre et le récit narratif.

Le titre de l’oeuvre « Le Chat et le Python » tient de la culture béninoise. Dans le Sud de mon pays, la ville de Ouidah a été l’un des principaux points d’embarquement des esclaves vers les Amériques et est réputée pour ses traditions religieuses encore bien vivantes, dont celle liée au culte du Python. Le temple des Pythons érigé témoigne du symbole de la sacralité de l’animal… Selon l’histoire, en 1717, à la suite d’une guerre fratricide opposant le royaume de DANXOME et celui des HOUEDA, le roi vaincu de Ouidah se réfugia dans la forêt pour échapper aux guerriers qui le poursuivaient. Il fut protégé par les pythons qui attaquèrent les mercenaires du royaume de Danxome, et il put ainsi être sauvé. En l’honneur de ses protecteurs, il érigea à Ouidah trois cases dans la forêt et un totem. A Ouidah on ne touche pas au dangbé (Python) et d’ailleurs la mort d’un python fait toujours l’objet d’une cérémonie mortuaire.

Que dire du chat  au Bénin ?

Le Journal La Nouvelle Tribune du 13 août 2014 en a dédié une colonne (cliquer pour lire).

Deux extraits ont particulièrement attiré mon attention. Je cite :  «Le mâle est un éternel ambulant. Il est difficile à domestiquer, toujours à la recherche de femelle. C’est la femelle qui par contre, est docile.  Le mien, mâle sort souvent  et je ne peux rien contre car il est naturellement ainsi. » et «Le chat est un animal domestique que j’élève pour ne pas avoir affaire aux souris» Lit-on dans le journal…

Je me souviens aussi que des morceaux de viande et de poisson de ma maman disparaissaient et étaient retrouvés sous les griffes de notre chat dont le ronron se faisait plus persistant lorsqu’il était découvert sous la table, à la cuisine ou dans un coin de la maison et ébloui par l’éclat de la lampe torche de mon papa… Miaaaaaou !

De même qu’à l’odeur des mets, alléchée

Notre minou à pas feutrés,

Venait se frotter

Contre mes pieds

Sous la table à manger

Ou alors de loin, me lorgnant,

plein d’envie, et se pourléchant …

Quel lien alors entre Chat et Python dans cette oeuvre ?

Un adage béninois dit en fongbé (langue parlée au sud) <<Awoui kpon ounvo dangbé do gléhoué… Ayixa tè lin do vodoun on wou wê édé ?>>

Interprétation approximative : Si tu vois le chat lorgner le python à Ouidah, c’est qu’il se fait une idée du totem. Evidemment, le chat carnivore et tout friand de viande, tel qu’on le connait ne saurait avoir autre visée sur le python que de s’en gaver. Fût-il python royal ou totem.

Mon histoire « Le Chat et le Python » présentée en Tableaux, en scènes et en actes raconte les retrouvailles d’amis. D’anciens amis de lycée qui se sont perdus de vue depuis plus de 20 ans. La scène se passant à Cotonou dans un des multiples bars situés sur l’esplanade du Stade de l’Amitité… Histoires, petites histoires, souvenirs de classes, tricheries en plein devoir sur table, courses poursuites, moqueries, drague et révélation sur le passé… Les choses d’antan firent surface dans une ambiance joyeuse avant et après la soirée de ces fameuses retrouvailles…

On comprend aisément que malgré le temps passé, les griffes des garçons (ici chat) sont restés acérées face aux filles (ici python) compte tenu des amourettes de classe qui refont surface.

Ce qui donne tout son sens à ce beau texte (cliquer pour la vidéo) A Toutes Les Filles que j’ai aimées Avant de Julien GRAY et Didier BARBELIVIEN

A toutes les filles que j’ai aimées avant
Qui sont devenues femmes maintenant
A leur volcan de larmes
A leur torrent de charme
Je suis resté adolescent

A toutes les filles que j’ai aimées avant
Des cours de lycée en jardin d’enfants
Aux lettres déchirées
A leurs baisers volés
Je suis resté adolescent

{Refrain:}
Elles avaient, elles avaient,
Des océans au fond des yeux
Elles dansaient, elles dansaient,
Pour nous garder plus amoureux
Elles disaient, elles disaient,
Que l’amour c’est toute une vie à deux
Elles avaient dans un sourire moqueur
Quelque chose de secret
Elles gravaient nos deux cœurs
Sur les arbres des forêts
Elles pleuraient comme on pleure
Quand on a trop aimé

Des océans au fond des yeux

A toutes les filles que j’ai aimées avant
Qui sont devenues femmes maintenant
De leurs éclats de rire
A nos nuits de plaisir
Je suis resté adolescent

A toutes les filles que j’ai aimées avant
De plage, de soleil, en dîners dansants
Aux secrets murmurés
Aux passions déchirées
Je suis resté adolescent

{au Refrain}

Des océans au fond des yeux

{au Refrain}

Des océans au fond des yeux

A toutes les filles qu’on a aimées avant…

Python chat penché

Copyright : Izmir le 10 octobre 2016.

Publicités

Un commentaire sur “Note explicative : le Chat et le Python

  1. Eh ben!!!! Ceci annonce une belle histoire, que dis je???? De belles histoires d’amour…amours inachevés, qui refont surface, mais dans des circonstances bien différentes et difficiles. En tout cas, je suis bien pressée et très curieuses de lire ton histoire.
    Alors, vite mon écrivain.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s